Christiane Vincent

Parcours

Une grande question, cinq ans avant de prendre ma retraite : comment vais-je mettre à profit, tout ce temps libre, mis à ma disposition ?
Deux idées me revenaient souvent en tête : apprendre le chant ou le dessin et la peinture.

Aimant le soleil et le beau temps par-dessus tout, J’ai finalement opté pour la peinture, et me suis mise en quête de cours d’art plastique.

En premier lieu, c’est vers le centre social et culturel de La Mulatière que je me suis dirigée.
Rémi Tomassone m’a initiée au pastel, à l’acrylique, à l’huile, il m’a appris à mettre du relief avec différents matériaux, et aussi le travail de la terre.

Il a su développer en moi le goût de la création.

Pour élargir mon apprentissage, il m’a conseillé de prendre des cours avec d’autres professeurs.
Je me suis alors inscrite aux « Pratiques Plastiques Amateurs » de Perrache à Lyon.
Là encore, j’ai appris d’autres techniques et ai travaillé sur de grands formats.

J’éprouve le plaisir et la nécessité de montrer mon travail en participant à des expositions, notamment avec Les Peintres Fidésiens.

Quelques œuvres

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.