Margot Navarette

Parcours

Ayant une certaine maitrise du dessin, j’étais invitée par mon professeur  d’EN en 1958 à ne pas toucher à la peinture pour éviter les « catastrophes » ! Je n’ai donc fait que costume de théâtre, ateliers d’enfants, maison de retraite,  tout en croquant mes élèves et collègues  .Je suis passée outre en 1988, lors d’un congé de longue maladie, (stage d’art thérapie avec J.M SCOTTI) en étudiant l’apport de la couleur sur les lignes maitresses du dessin qui reste pour moi l’âme de la perspective.   Après 1 an aux beaux- Arts de Macon, j’ai exposé seule ( Cluny, Clessé, Chabeuil)et  avec les peintres du Mâconnais et les 3 AT de Tournus jusqu’à mon départ de S § L.Au début, j’ai vécu mon plaisir l’été,  avec mon sac à dos et mes aquarelles( 1 fois, à cours d’eau, j’ai utilisé l’eau de mer : effet génial !) L’hiver, je retravaillais mes esquisses de l’été à l’huile. J’étais surtout attirée par l’eau , les nuages et les fleurs.A mon grand désespoir, je suis devenue allergique à l’huile, ce qui m’interdit le travail en groupe, j’ai donc tâté avec quelques difficultés acrylique  et pastels .En vieillissant, j’ai  plus envie d’exprimer mes doutes, mes colères , mes engagements.

margot-identite-bis

Quelques œuvres